Profil de l’orateur:
Captain Mort Lightstone

Langues:

Anglais

Thèmes de discussion :

Guerre de Corée

  • Pas disponible en français

Agrandir l’image

Je suis né en 1932 à Ottawa, en Ontario. Mon père, Canadien de deuxième génération, fabriquait des montres et ma mère, Canadienne de première génération, avait émigré de la Pologne. Dans ma famille, l'argent était rare et rien ne se gaspillait. Mon père et l'un de mes frères ont servi leur pays lors de la Deuxième Guerre mondiale. Aujourd'hui, j'habite à Toronto, en Ontario. Mon enrôlement Comme j'appartenais à une famille nombreuse, je portais souvent les vêtements usagés de mes frères plus âgés. À l'école secondaire, je me suis joint aux Cadets de l'Air. J'ai donc reçu un uniforme, des bottines et des vêtements neufs! J'ai obtenu mon brevet de pilote grâce à une bourse d'études des Cadets de l'Air. En 1951, alors que j'avais 18 ans, mes parents m'ont annoncé qu'ils n'avaient plus les moyens de me garder à l'école. Je devais donc travailler. En raison de mes réussites comme cadet de l'air, j'ai décidé de me joindre à l'Aviation royale du Canada (ARC). Ma carrière militaire J'ai entrepris ma carrière comme officier de l'Aviation royale du Canada. Je me suis entraîné pour devenir officier navigateur de l'Armée de l'air. En 1952, j'ai participé à un déploiement aérien à l'étranger, pendant la guerre de Corée. Je pilotais un avion dans le cadre du programme de transport aérien. Cela signifie que j'avais la responsabilité, en compagnie des membres de mon escadron, de transporter du personnel et du ravitaillement vers la Corée. De plus, je ramenais les militaires blessés au pays lors des vols de retour. Pendant les dernières années de ma carrière, j'étais membre du 436e Escadron, escadron d'intervention mondiale du Canada. Le gouvernement canadien m'a envoyé en mission spéciale aux quatre coins du monde. En 1972 et 1973, j'ai piloté un C 130 Hercules au cours de la guerre du Vietnam. Cet avion peut transporter des charges lourdes et imposantes. J'avais pour tâche de livrer du matériel de communication spécialisé à l'équipe qui tentait d'instaurer la paix entre les États-Unis et le Vietnam, pour mettre fin aux combats. Parmi les nombreuses autres fonctions que j'ai exercées au fil des ans, j'ai enseigné à I'École de navigation aérienne de l'ARC à Winnipeg. J'ai aussi participé à la célébration du Centenaire du Canada, en 1967, et j'ai livré de l'approvisionnement dans le Grand Nord. Lors de plusieurs missions aériennes, je me suis retrouvé dans des positions dangereuses et des zones de conflit. Ces situations étaient éprouvantes. J'ai affronté d'autres difficultés, dont celle de me trouver nez à nez avec les conséquences de la guerre, lorsque des soldats blessés prenaient mon avion en Corée pour retourner au Canada. Ma carrière dans la Force aérienne comportait aussi de nombreux avantages. J'ai pris part à des missions aériennes dans le monde entier et j'ai vu du pays. Il reste que servir le Canada représente, pour moi, ma plus grande récompense. Au cours de mes 28 ans de carrière militaire, les Nations Unies et le Canada m'ont décerné une médaille pour mon service militaire pendant la guerre de Corée, une médaille pour mon service au cours de la guerre froide et deux médailles du service méritoire, entre autres. Perpétuation du souvenir dans ma collectivité Aujourd'hui, je suis à la retraite, mais je maintiens mon engagement à servir le Canada par l'entremise de nombreux organismes bénévoles, dont différentes associations d'anciens combattants. De plus, je livre mon témoignage sur le service militaire grâce au Bureau des orateurs du Projet Mémoire. Le souvenir joue un rôle très important dans ma vie. Depuis plus d'un siècle, des soldats canadiens se consacrent à maintenir la paix et la sécurité dans un nombre incalculable de pays étrangers, et c'est extraordinaire, à mon avis. J'estime que nous avons de la chance de vivre au Canada, où nous sommes libres et en sécurité. Pour moi, se souvenir, c'est aussi garder cela en mémoire.

"His presentation was humorous at times and was interspersed with photos of the different planes that he had flown in, sketches that he had made of various places he had been while serving, stories of some of his military training, and even a few old military secrets! He definitely kept the students engaged."

— Wesley Christian Academy, Ontario

Le Projet Mémoire est une communauté de bénévoles formée de 1 500 anciens combattants et membres actuels des Forces canadiennes dans le but de partager leurs histoires.

Réserver la visite d'un orateur Devenir orateur
Follow us