Témoignages d'anciens combattants:
Orest Cochkanoff

Forces aériennes

  • Collection d’écussons d’escadrons de l’Aviation royale du Canada.

  • Exemples de badges des différentes branches des Forces canadiennes.

  • Exemples d’ailes décernées aux membres de l’Aviation royale du Canada et aux membres des Forces canadiennes actuelles. Elles proviennent de différentes époques : la Deuxième Guerre mondiale, la période d’après-guerre et d’aujourd’hui.

Agrandir l’image
Écoutez ce témoignage

"Par contre, après la guerre, j’étais très intéressé à me joindre à l’Aviation. C’est ce que j’ai fait et j’ai servi dans la Réserve pendant plusieurs années."

Transcription

Je m’appelle Orest Cochkanoff, et j’ai habité dans l’ouest canadien. Je suis né en Alberta, j’ai grandi en Colombie-Britannique ensuite, j’ai déménagé en Ontario puis en Nouvelle-Écosse où j’habite aujourd’hui. Je me suis enrôlée dans l’ARC en juin 1944 où j’ai reçu une formation de personnel volant. On m’a renvoyé à la maison en me disant qu’on m’appellerait dès que le prochain cours se donnerait. Alors je suis rentré et j’ai attendu l’appel qui n’est jamais venu finalement. Je n’ai donc pas servi pendant la guerre. Par contre, après la guerre, j’étais très intéressé à me joindre à l’Aviation. C’est ce que j’ai fait et j’ai servi dans la Réserve pendant plusieurs années. Pendant ce temps, j’ai continué mes études et j’ai obtenu un doctorat en génie aérospatial. Ceci m’a permis de travailler sur des projets très intéressants. J’ai travaillé en tant que civil et en tant qu’officier consultant pour l’Aviation et la Marine. Il y avait de belles opportunités pour un officier de réserve et un ingénieur-conseil. J’ai travaillé avec le personnel volant et les navires de la Marine. J’ai développé un grand respect pour les pilotes de l’Aviation et de la Marine. Et, puisque je n’ai jamais pu obtenir mes ailes, je me suis mis à collectionner les ailes de pilotes des autres membres de l’Aviation. Dans les exemples en montre ici, vous verrez plusieurs types de badges portées par les membres de l’Aviation. Il y a plusieurs variétés d’ailes de pilote, de navigateur, de cibleur, d’artilleur, d’opérateur sans-fil et de mécanicien aéronautique. Le style des insignes changent constamment. Par exemple, pendant la guerre, les badges ne comportent qu’une aile et après la guerre, tous les badges comportent deux ailes. L’armée avait ses propres insignes – des ailes d’éclaireur et de pilote de planeur. La Marine d’après-guerre – le service d’aviation marine – avait aussi ses propres insignes. Alors, il y a une grande variété d’insignes, chacune associée aux différents services militaires canadiens. Plusieurs corvettes et frégates de guerre figurent aujourd’hui sur de très beaux badges. Ces badges colorés sont utilisés par les Cadets de la Marine. Ils ont élaboré de très beaux badges pour leurs besoins. Dans ma collection, j’ai plusieurs exemples de ces badges sur lesquels on peut voir des illustrations de navires canadiens mis en service pendant la guerre.
Follow us