Témoignages d'anciens combattants:
Jean-Luc Dutil

Marine marchande

  • Son Excellence la très honorable Adrienne Clarkson et Jean-Luc Dutil à l'inauguration du Monument Commémoratif de la Marine Marchande Canadienne, September 2002.

    Jean-Luc Dutil
  • Monument Commémoratif en hommage aux marins du Québec de la Marine Marchande Canadienne disparus en mer lors de la Deuxième Guerre mondiale, Port de Québec, 2002.

    Jean-Luc Dutil
  • Son Excellence la très honorable Adrienne Clarkson et Jean-Luc Dutil à l'inauguration du Monument Commémoratif de la Marine Marchande , septembre 2002.

    Jean-Luc Dutil
  • Son Excellence la très honorable Adrienne Clarkson et Jean-Luc Dutil à l'inauguration du Monument Commémoratif de la Marine Marchande Canadienne, septembre 2002.

    Jean-Luc Dutil
  • Brochure sur le déroulement de la cérémonie du dévoilement du Monument Commémoratif de la Marine Marchande Canadienne, Port de Québec, 2002.

    Jean-Luc Dutil
Agrandir l’image
Écoutez ce témoignage

"Donc, j’ai eu le plaisir de voir le duc et la duchesse de Windsor à bord de notre navire retournant aux États-Unis vers le mois d’avril 1945, immédiatement avant la fin de la guerre."

Transcription

Mon nom est Jean Luc Dutil et mon histoire concernant ma participation à la Guerre 1939 45 se résume à peu près à ceci : C'est qu'en 1944 j'avais fini, ce qu'on appelait, le cours commercial, et j'avais le goût de faire ma contribution comme mes voisins, mes amis un petit peu plus âgés que moi qui étaient dans les services militaires de tout genre. Et puis, j'aurais voulu aller dans le service de la marine et à ce moment là on discontinuait le recrutement parce qu'on voyait que la guerre était pour prendre fin. Donc, je suis allé dans la Marine marchande, ce qui m'a amené à travailler dans les Antilles à bord d'un navire qui transportait pour l'amirauté anglaise des passagers qui demeuraient sur une base à Nassau. Et puis nous avions aussi la mission d'apporter ce qu'il fallait comme alimentation, des choses du même genre. Le duc de Windsor, il a passé la guerre là à la demande de Winston Churchill. Donc, j'ai eu le plaisir de voir le duc et la duchesse de Windsor à bord de notre navire retournant aux États-Unis vers le mois d'avril 1945, immédiatement avant la fin de la guerre. Nous avons transporté des munitions pour accommoder les aviations qui étaient dans la région, car dans cette région là les sous marins allemands étaient très présents et très actifs. Si on se rappelle, au début de la guerre 133 navires des Grands Lacs canadiens ont été mis à la disposition du gouvernement canadien afin de prendre dans les Antilles, tout près de Georgetown, de la bauxite pour le transporter au Canada, car la bauxite servait à faire de l'aluminium et l'aluminium servait à faire des avions pour se défendre. Alors, les Allemands ont coulé plusieurs navires canadiens et étrangers aussi, alliés c'est à dire, dans cette région là. Donc, ç'a été un petit peu mon activité dans cette période de temps là. Alors, une fois que la Marine marchande canadienne a été vendue aux étrangers en 1949, j'ai décidé de faire un travail différent. Et à la retraite, j'ai regroupé un groupe d'individus ici à Québec pour bâtir un monument à la mémoire des marins marchands canadiens provenant de la province de Québec de façon à honorer leur décès prématuré, c'est à dire entre 39 et 45. Ce monument a été inauguré le 12 septembre dernier ici à Québec sous la présidence d'honneur de la Gouverneure générale, Mme Clarkson. Il y avait environ 600 personnes qui étaient témoins de ce dévoilement là dont plusieurs étaient des anciens combattants de la Marine marchande. La base de ce monument là est un granit noir et on a gravé le nom de 260, à peu prêt, personnes provenant de la province de Québec, et la première personne… le premier nom que l'on voit, c'est Anna Beard, une dame de Verdun, Québec, qui a coulé à bord d'un navire le 3 septembre 1939. Le navire de passagers à bord duquel elle travaillait a quitté l'Irlande et un sous marin allemand a torpillé ce navire là.
Follow us