Témoignages d'anciens combattants:
Gerald Hill

Marine

  • Navires de la Marine royale canadienne en mer.

Agrandir l’image
Écoutez ce témoignage

"Ensuite, nous faisions le long parcours à bord de ces magnifiques navires, entre Liverpool et le canal de Suez, en s’esquivant pour éviter les sous-marins tout le long du trajet…."

Transcription

Je m’appelle Gerald Hill. Je suis né à Bristol en Angleterre. Mes souvenirs les plus vifs sont toujours associés au Blitz de 1940 à 1942. Je pourrais en parler longuement du Blitz, mais passons.’’ En 1942, on m’a envoyé au collège HMS Conway, situé dans la partie nord du Pays de Galles. Nous étions des cadets de la Marine royale. Le but était de nous donner une formation de base en navigation et de nous envoyer en mer avec soit la Marine royale ou la Marine marchande. Deux ans plus tard, on m’a offert une très belle position avec la compagnie Union Castle Mail Steamship. C’était une compagnie bien connue qui faisait le parcours entre la Bretagne et l’Afrique du Sud. C’était une compagnie bien établie et qui avait de très beaux navires. Alors, j’ai saisit l’occasion et je suis devenu cadet avec la Union Castle Co. À dire vrai, nous avons très peu participé aux combats. En 1944, lorsque j’ai quitté l’Angleterre à bord du Union Castle, le parcours du convoi était à peu près comme suit ; départ de Liverpool, contour de la côte de l’Irlande du Nord, sortie au milieu de l’Atlantique (en tentant d’éviter les sous-marins), entrée dans le détroit de Gibraltar jusqu’aux lignes d’approvisionnement pour alimenter les troupes qui combattaient en Italie, à l’époque. Pour les sous-marins, les U-boats, nous avons eu plusieurs alarmes. Pour les chasseurs bombardiers allemands, nous avons été attaqués à plusieurs reprises dans la Méditerranée. J’ai rencontré des soldats qui combattaient en Italie à l’époque. Certains convois se rendaient jusqu’à la tête de pont d’Anzio et à Naples. Ce fut les destinations les plus excitantes de mon service. Ensuite, nous faisions le long parcours à bord de ces magnifiques navires, entre Liverpool et le canal de Suez, en s’esquivant pour éviter les sous-marins tout le long du trajet. Nous sommes allés sur l’océan Indien jusqu’à Bombay pour supporter l’effort contre les Japonais. La guerre s’est terminée en mai 1945 et à cette époque, j’ai quitté ces très beaux navires, convertis en transports pour les troupes, pour aller travailler sur des navires de charge qui transportaient le grain du Canada en Afrique du Nord. Sur les deux prochaines années, nous avons fait le tour du globe. Ensuite, je suis retourné sur les paquebots où nous transportions les mariées de guerre en Australie. Huit cent cinquante mariées de guerre et environ cent cinquante hommes – ce fut tout un défi!
Follow us