Témoignages d'anciens combattants:
John McLaren “Jack” McCarst

Marine

  • Jack McCarst à bord d'un sous-marin allemand (U-boat) capturé à la fin de la guerre.

    Jack McCarst
  • Jack McCarst à bord d'un sous-marin allemand (U-boat) à la fin de la guerre; autres personnes non-identifiées en arrière plan.

    Jack McCarst
  • Jack McCarst en uniforme de la Marine Royale Canadienne (Royal Canadian Navy).

    Jack McCarst
  • Midland HMCS.

    Jack McCarst
Agrandir l’image
Écoutez ce témoignage

"La mer autour de nous était complètement recouverte de flammes."

Transcription

Et deux d’entre eux, lui et moi, on a été transférés – pas trop jeune et ça – alors on a été transférés là en tant que matelot de 3ème classe aspirant officier et on a été transférés sur une corvette. Et c’était la première fois sur une corvette. Le 30 septembre 1944, le NCSM Midlands avec – je me souviens très bien du nom du commandant, Wilfred Barbour. Oh, c’était le meilleur dans tout ce fichu business. Il était commandant du NCSM Midlands et il y avait cinq navires et il était sur l’un d’eux mais c’était l’un des plus grands commandants de la marine en ce qui le concernait. Il était fantastique. Une autre fois, il était à St John’s, Terre-Neuve, et il a dit ceci, je souhaite que vous soyez tous de retour à la maison à noël prochain. Et il s’est avéré que c’était vrai ! J’était tellement étonné que ce soit vrai, qu’il s’avère que ce soit vrai. Le NCSM Midlands et le NCSM Orillia, quelque chose est arrivé et […] l’a attaquée, il a dit, donc on était séparé du reste des bateaux, on était, on était complètement seuls, personne autour du tout, vous savez. Et on ne savait pas quoi faire. Alors on a décidé de retourner en arrière, au large d’Halifax ou New York de préférence. […] Il s’est fait abîmer en mer par les allemands, abîmé en mer par eux et alors on devait essayer de retourner là-bas quoiqu’il en soit. Alors ce qui s’est passé, sans le moindre avertissement, le jeu de ping-pong a commencé, quelqu’un s’est fait attaqué de tous les côtés par les allemands. La mer autour de nous était complètement recouverte de flammes. Ce n’était pas quelque chose autour de nous, il y avait du feu partout autour. Et j’ai dit à l’un des gars près de moi, mince alors, il devrait être commandant, il est seulement lieutenant-commandant, il est seulement commandant maintenant, mais faite-le capitaine ou quelque chose avec une mer comme ça, parce que sinon, il aurait coulé, lui au fond du bateau avec lui et on n’aurait plus jamais entendu parler de lui. Mais pour une raison ou pour une autre, ils n’ont pas coulé. Les commandants de la US navy ont viré de bord et ont pris des photos de nous tous autour. Il y avait des flammes partout autour. Rien n’allait plus autour d’eux. Et ils prenaient des photos et tout. C’était en janvier ou en février 1945, d’accord. Je suis sûr que ça aurait été la fin là-bas à ce moment-là, sans le travail formidable de ce commandant hors pair sur place.
Follow us