Témoignages d'anciens combattants:
Frank Britten

Armée

  • Frank Britten, 2010.

Agrandir l’image
Écoutez ce témoignage

"On a couru pour jeter un coup d’œil sur le trou qu’elle avait fait là-bas ; et vous pouviez mettre une maison d’une bonne taille dans ce trou là où elle a explosé."

Transcription

Ce matin là, on était en rangs près des tentes du mess où on se mettait en rangs le matin pour le petit-déjeuner et, il est aux environs de 8 heures du matin, et on pouvait l’entendre cette bombe volante (V1) qui arrivait. Et elle arrivait de plus en plus bas, et encore plus bas… Quelqu’un nous dit, à l’abri dans les tranchées. Alors on est allés là dessous, et juste devant nous il y avait un terrain de golf. C’était à peu près à, oh, pas très loin, ça faisait à peu près quatre minutes de marche peut-être bien jusqu’au terrain de golf. Cette bombe volante elle est tombée en plein milieu du terrain de golf. On a couru pour jeter un coup d’œil sur le trou qu’elle avait fait là-bas ; et vous pouviez mettre une maison d’une bonne taille dans ce trou là où elle a explosé. Il ne restait pas grand-chose de cette bombe, je vous le dis. Elle était en mille morceaux éparpillés tout autour. Alors si elle était tombée sur notre camp, on se la serait prise. J’étais à Londres de passage. Alors en rentrant, il devait être dans les, 11 heures peut-être et à mi-chemin dans la colline, bon, il y avait une station, une petite station là-haut. Alors c’est là qu’on devait sortir et ensuite on espérait simplement pouvoir rattraper le camion de l’armée Liberty (camion de l’armée américaine) qui venait d’Epsom, et en montait la colline. Cette colline elle faisait plus de 22 kilomètres de long, en serpentant. Quand on est arrivé au coin de cette rue, il fallait tourner à droite et descendre. Il y avait une maison ici ; et juste avant qu’on tourne dans ce virage, on n’avait pas encore atteint le coin, on a entendu ce crash – une grosse bombe qui tombait. Elle a frappé derrière cette maison et ça a fait exploser toutes les fenêtres dans cette maison. Secouer tout à l’intérieur et tout le reste. L’explosion, il y avait un pub tout a fait de l’autre côté dans le coin opposé, ça lui a fait explosé toutes les fenêtres. Notre véhicule était ici, on avait une bâche sur le camion, ça a tout coupé la bâche et pas un seul homme n’a été touché. Difficile à croire. Et on est allé dans le fossé, ce n’était pas vraiment un fossé, c’était comme le bord d’une chaussée. On s’est précipités dans cette maison pour voir s’il y avait des gens dedans. Il y avait une dame, la maitresse de maison était là et on est tombés sur elle, mais son mari, il était en état de choc ; et je peux encore le voir assis à la table de salle à manger et il tournait en rond, comme ça. Il était en état de choc. Mais sa femme avait l’air d’aller plutôt bien. Et elle a dit, j’ai un bébé en haut. On est montés à l’étage et on a jeté un coup d’œil. Le bébé était complètement couvert de plâtre, mais n’était pas blessé. C’était vraiment quelque chose, de penser que cette explosion, la manière dont ça c’est passé, que ça ait coupé la bâche sans toucher à un seul homme. Vous savez c’est complètement irréel. Vous racontez ça à quelqu’un, ils disent juste que c’est une histoire à dormir debout, que ça vraiment passé.
Follow us