Témoignages d'anciens combattants:
Borden Robert “Bob” Tymchuk

Forces aériennes

  • Borden Robert Tymchuk
  • Borden Robert Tymchuk
  • Historica Canada
Agrandir l’image
Écoutez ce témoignage

"Nous devions être prêts à assumer toutes les tâches associées à combattre les incendies."

Transcription

Nous étions hébergés dans une caserne de pompiers, une caserne de l’aviation. Nous étions environ vingt-quatre. C’était un bel édifice. On y entreposait aussi l’équipement et toutes sortes de camions. On en faisait un usage typique d’une caserne de pompiers municipale. Nous devions être prêts à assumer toutes les tâches associées à combattre les incendies. Il fallait localiser les incendies et assurer le transport de l’équipage. En général, c’était le chef qui décidait en cours de route des bornes-fontaines à utiliser et les meilleures routes à suivre. Et nous nous rendions sur place. Le chauffeur était responsable du camion. Les pompistes s’occupaient de raccorder les tuyaux aux bornes-fontaines et de pomper l’eau. Nous on s’occupait de raccorder les tuyaux du camion à l’incendie et d’éteindre le feu. Chaque incendie est différent. Chaque incendie a ses particularités. Ça dépend si l’incendie est causé par un liquide combustible ou par des munitions et des substances explosives et tout ça. Nous utilisions le CO2, le dioxyde de carbone et une mousse. La mousse recouvre bien les liquides répandus sur le sol. Dans le cas d’une fuite de gazoline, nous faisions l’application d’une mousse chimique ou mécanique. Je vous parle brièvement de la mousse chimique. C’est en fait la combinaison de deux liquides dont l’interaction produit une mousse épaisse et collante. On utilisait du sang animal séché, un sous-produit des usines de transformation des viandes, pour augmenter sa viscosité. On ajoutait ce sang séché à un des liquides et ça produisait une mousse collante et puante. La mousse mécanique ressemble à un savon pour la vaisselle, mélangé avec un peu d’eau. Comme vous le savez, le savon fait mousser l’eau comme dans votre évier. On utilisait un système pour agiter l’eau et faire apparaître la mousse. C’est un peu collant mais pas aussi collant que la mousse chimique.
Follow us