Témoignages d'anciens combattants:
Donald Racicot

Armée

  • Livret militaire de paie de Donald Philip Racicot. Cette page montre sa promotion d’enfant-soldat à soldat, 1944.

    Donald Racicot
  • Certificat de réformé de Donald Racicot. Il s’est enrôlé dans l'armée le 9 septembre 1944 et il a été rendu à la vie civile le 15 septembre 1945.

    Donald Racicot
Agrandir l’image
Écoutez ce témoignage

"Alors je suis entré comme on l'appelle un ''boy soldier'' et j'ai eu une promotion cette année en ''private''. Dans ce cours d'entraînement, j'essayais d'apprendre les rudiments de mécanique, électricité, dessin architectural etc."

Transcription

Bonjour, mon nom est Donald Racicot. Après mes…avoir complété mon école secondaire, ''high school'', à Shawinigan, je suis entré dans les services, mais avant d'avoir cet…pour entrer, il fallait qu'on prenne un cours d'entraînement spécial qu'on appelle le ''Canadian Technical Training Course'' jusque l'âge de devenir soldat régulier. Alors je suis entré comme on l'appelle un ''boy soldier'' et j'ai eu une promotion cette année en ''private''. Dans ce cours d'entraînement, j'essayais d'apprendre les rudiments de mécanique, électricité, dessin architectural etc. C'était un cours long au Nouveau-Brunswick et quand cela a terminé au printemps '45, j'ai choisi de devenir ''mécanique-conducteur'', ''driver-mechanic'', pour les Vingt-huit.

Alors le cours c'était à Hamilton, en Ontario et là c'est où on a vraiment appris à faire les camions, les motocyclettes, les…comment les appeler, LAD, Light Aid Detachment, les chars. Et on était capables en entier de réparer, de conduire ces véhicules pour les activités de guerre. Une partie de la conduite même était à Woodstock où il y avait comme on appelle le ''Drivers' Training School''. Quand la guerre a terminé, après ce cours-là, les gens allaient encore une fois au Québec refaire une autre fois le ''Basic Training''; alors on est partis tous les autres là, suivi par le ''Advanced Training'' à Farnham et c'est à Farnham que la guerre a terminé, au Japon. J'étais à Hamilton quand la guerre a terminé en Europe et puis j'ai entendu qu'au Japon la guerre était terminée (…) alors j'ai eu ma décharge au mois de septembre '45. Et c'est plus ou moins les activités que j'ai faites. J'ai bien aimé ça; c'était pour moi bon ben un sens d'aventure et de patriotisme et j'ai appris un peu de discipline et je recommanderais ce genre de parcours à n'importe quel jeune homme qui pourrait le faire.

Follow us