Témoignages d'anciens combattants:
Basil Hall

Forces aériennes

  • Carte de service indiquant les rangs obtenus par Basil Hall. Il est passé du rang de simple soldat de l’aviation au rang d’officier pilote. Il est devenu Capitaine de l’armée de l’air, le 18 juin 1944.

  • Basil Hall portant sa veste d’aviateur à Lyneham en Angleterre. Il était en service actif.

  • Basil Hall dans son uniforme de personnel volant. Photo prise en 1941 lors de son entraînement à Winnipeg.

  • Description des médailles décernées à Basil Hall suite à son service militaire, du 7 juin 1941 au 1e octobre 1945.

  • Carnet de vol de Basil Hall. Il emprunta le parcours Angleterre-Caire à plusieurs reprises pour ensuite remonter vers le nord pour mener des assauts en passant par la Yougoslavie. Il compte près de 1400 heures de vol.

Agrandir l’image
Écoutez ce témoignage

"Nous sommes ensuite allés à Winnipeg pour une formation d’opérateur radio. J’avais un avantage sur les autres parce que j’avais déjà fait un cours semblable à Winnipeg."

Transcription

Ici Basil Hall. Je suis un ancien combattant du Commandement des traversiers de l’Aviation royale (Ferry Command, RAF) des Forces royales canadiennes (RCAF). Je me suis enrôlé en juin 1941. J’ai été posté à l’école du centre de recrutement de Brandon. J’ai fait un mois d’entraînement et de formation sur l’utilisation d’une carabine et tout ça. Ensuite, nous sommes retournés à l’aérodrome de Brandon où nous avons monté la garde pendant un mois. Nous sommes ensuite allés à Winnipeg pour une formation d’opérateur radio. J’avais un avantage sur les autres parce que j’avais déjà fait un cours semblable à Winnipeg. C’était pas mal facile pour moi. J’ai reçu mon diplôme en mars 1942 et j’ai été affecté à Dorval-Montréal avec le Commandement des traversiers.

Une fois bien installés, le commandant des traversiers, l’opérateur radio et moi-même avons décollé de Gander, Terre-Neuve, à bord d’un avion bimoteur Ventura à destination d’Écosse. Le voyage a duré environ onze heures. Nous avons livré cet avion et ensuite, je suis rentré à Montréal. Ensuite, nous nous sommes joints à une équipe qui pilotait des avions à partir de l’Angleterre jusqu’au Moyen-Orient. En 1943, l’Armée était à repousser la population allemande jusqu’en Hongrie. Nous avons fait plusieurs voyages, 50 ou 60 sur environ dix-huit mois. Le Commandement des traversiers est devenu le Commandement du Transport en 1945 ou 1946 suite à une décision prise à Croydon, dans la ville de Londres. Après avoir repoussé les Allemands, nous pouvions traverser les lignes à bord de Dakotas que nous pilotions avec l’escadron 147. Nous pouvions nous rendre jusqu’à Paris et autres endroits de la région. Nous transportions des équipements et nous avons procédé à l’évacuation des blessés. Nous avons transportés des officiers élus des pays libérés qui voulaient se joindre à nous. Tout le monde voulait travailler ensemble pour arrêter les Allemands. Et, espérons que ça ne se reproduira plus jamais.

Follow us