Témoignages d'anciens combattants:
Margaret Brownlee

Forces aériennes

  • Margaret Brownlee soulevant Millie Davis pendant une séance d’exercices de la division féminine de l’Aviation royale du Canada, qui se déroulait en Grande-Bretagne en 1943.

    Margaret Brownlee
  • La section de transport motorisé de l’ARC près de la station britannique de Margaret Brownlee en 1945. Le parc comprenait de lourds transporteurs pour les troupes et les équipements ainsi que des véhicules protocolaires. Offert par Margaret Brownlee.

    Margaret Brownlee
  • En 1942-1943, ce centre de la « Petite Norvège » a servi à l’entraînement des forces aériennes norvégiennes. En 2002, le roi Harald et la reine Sonja se sont rendus à Gravenhurst, en Ontario, pour inaugurer le Musée Norvège-Canada de l’aéroport Muskoka.

    Margaret Brownlee
  • Margaret Brownlee (à droite), Sandy Gareau et Polly Bennett « batifolant » en forêt pendant une pause de la section de transport motorisé de l’ARC, en Grande-Bretagne, 1945. Offert par Margaret Brownlee.

    Margaret Brownlee
Agrandir l’image
Écoutez ce témoignage

"Un de ces jours, il y avait une réunion secrète entre Mackenzie King, Roosevelt et Churchill, qui devait avoir lieu sur un bateau je crois, et c’est moi qu’on a choisie pour accompagner Mackenzie King"

Transcription

Je m’appelle Margaret Brownlee, Margaret Rankin à l’époque. Je me suis enrôlée dans le Service de transport motorisé de la Force aérienne. Et nous sommes parties en train. On m’avait nommée responsable de toutes les filles, ce que je n’ai pas dit à ma pauvre mère qui était déjà bouleversée de me voir quitter la maison. Nous avons suivi à Toronto une formation de base de six semaines, puis on m’a affectée au transport routier à Rockcliffe, tout juste à l’extérieur d’Ottawa. Et j’y suis restée cinq ans. Je faisais surtout de la conduite mais aussi beaucoup de répartition, envoyant ici et là des véhicules pour différentes tâches ou allant chercher des gens. J’ai conduit des autobus de 28 passagers et un camion à cabine avancée de trois tonnes, mais aussi des camionnettes, des wagonnettes et des voitures d’état-major, qui étaient réservées aux déplacements des gros... enfin, vous savez, des gens importants. Nous transportions les musiciens de l’orchestre à différents concerts. Un de ces jours, il y avait une réunion secrète entre Mackenzie King, Roosevelt et Churchill, qui devait avoir lieu sur un bateau je crois, et c’est moi qu’on a choisie pour accompagner Mackenzie King à son avion en dehors des Uplands. Je devais aussi trouver un homme de confiance qui garderait le secret pour conduire le camion et transporter tous ses bagages. Il y a eu de bons moments, et d’autres qui donnaient plutôt la frousse. Mais dans l’ensemble, je trouve que nous avions un très bon boulot.
Follow us