Témoignages d'anciens combattants:
Max Yas

Armée

  • Max Yas en 1943.

  • Max Yas et son femme, Jacqueline, en Montrèal, 1945.

  • Max et Jacqueline Yas en 1945.

Agrandir l’image
Écoutez ce témoignage

"Il m’a demandé qui saurait quoi faire si j’était tué le jour même. Eh bien, monsieur, lui ai-je répondu, je fais de mon mieux avec je ce que j’ai sous la main. »"

Transcription

La transcription en français n’est pas disponible en ce moment. Veuillez consulter la transcription en anglais.

Follow us