Témoignages d'anciens combattants:
Jack Scrivener

Forces aériennes

  • Après la fin de la Seconde Guerre Mondiale en mai 1945, cet obélisque fut érigé dans le village de Eisfeld, dans l'Allemagne de l'Est, à une vingtaine de kilomètres de la ville de Cobourg. Les inscriptions sont en cyrillique russe et en allemand. Il y est gravé :
    « Ici reposent ceux qui sont tombés dans la bataille aérienne, pour le bonheur de l'humanité, les aviateurs Frost, Baxter, Gardner, Rose et deux autres combattants inconnus des forces aériennes britannique et américaine ».

  • Tract de la propagande alliée du Ministre des Affaires Etrangères britannique (Anthony Eden), parachuté par l'Aviation canadienne dans la France occupée. Il demande aux personnes vivant dans ce territoire de garder courage car elles vont bientôt être libérées. Ce tract relate les progrès réalisés contre l'Axe, en particulier avec la libération de l'Afrique du Nord française (Maroc, Algérie, Tunisie) et il précise que les forces françaises nord-africaines sont en train de combattre aux côtés des autres membres des Nations unies.

    Jack Scrivener
  • Il s'agit de la dernière photo prise du lieutenant de section Jack Scrivener avant l'opération désastreuse de Nuremberg dans la nuit du 30 au 31 mars 1944. Cette nuit-là, quatre-vingt quinze bombardiers ont été perdus en Allemagne. L'avion de Jack Scrivener a été touché et seulement 4 des 8 personnes à bord ont survécu.

    Jack Scrivener
  • Correspondance entre le secrétaire particulier de la Reine Elizabeth II et de la Reine Mère en réponse à une lettre de Jack Scrivener envoyée en 1993.

  • Début mars 1944, à la station d'Upwood (RAF). L'équipage du malheureux Lancaster, bombardier Z Zebra de l'Escadron 156, Upwood, abattu au nord de Nuremberg dans la nuit du 30 au 31 mars 1944. De gauche à droite (selon les grades qu'ils avaient le 31 mars 1944) : le sous-lieutenant d'aviation Jack Scrivener (navigateur II), le sous-lieutenant d'aviation H.C. Frost (radiotélégraphiste), le sous-Lieutenant d'aviation Eric Summers (navigateur I), le chef d'escadron Philip Goodwin (pilote et capitaine), l'ingénieur de vol W. Rose et le mitrailleur de bord J.C. Baxter. Le mitrailleur arrière W.C. Gardner n'est pas sur la photo.

Agrandir l’image
Écoutez ce témoignage

"Plusieurs de nos avions furent abattus cette nuit-là. Nous avions reçu l'ordre de voler en ligne droite vers la cible. Et ce fut, bien sûr, l'époque où les chasseurs de nuit allemands connurent leur heure de gloire (...)"

Transcription

La transcription en français n'est pas disponible en ce moment. Veuillez consulter la transcription en anglais.

Follow us