Témoignages d'anciens combattants:
Maintien de la paix

Défiler vers le bas

Depuis l’établissement des Nations Unies en 1945, les Canadiens influencèrent de manière considérable le développement du maintien de la paix à travers le monde. Ayant débuté avec l’envoi d’observateurs non armés en Corée, en Palestine et dans l’Asie du Sud à la fin des années 1940, la contribution la plus marquante du Canada fut sans contredit la proposition de Lester B. Pearson de lever une Force d’urgence des Nations Unies (FUNU I), une force multinationale mandatée de maintenir la paix entre l’Égypte et Israël au lendemain de la crise du canal de Suez en 1956. La FUNU I, qui comprit à l’époque du personnel militaire canadien, constitua le premier groupe armé de gardiens de la paix et elle devint un modèle pour les opérations onusiennes subséquentes de maintien de la paix. Du Moyen-Orient à l’Afrique, vers Chypre jusqu’en Asie du Sud-Est et en ex-Yougoslavie, les missions des Nations Unies ont supervisé des processus de maintien de la paix, comme elles contribuèrent à la mise en application d’accords de cessez-le-feu, de même qu’à la supervision d’élections démocratiques puis au développement d’institutions à vocation sociales, économiques et civiques. Jusqu`à ce jour, en 2011, l’ONU a conduit pas moins de 66 opérations de maintien de la paix à travers le monde dans lesquelles les Canadiens furent activement engagés, le tout au prix de 275 Canadiens tués depuis les cinquante dernières années.

Pour de plus amples informations sur les gardiens de la paix canadiens, veuillez consulter l'Encyclopédie canadienne.

/ 2

Galerie de photos

Regardez des milliers de photos d’artéfacts de la guerre dans l’Archive numérique du Projet Mémoire.

Follow us